Folle sentimentale
Categories
Feedback
Commentaires fermés
Folle sentimentale

Publié le 26 Août 2015 – Auteur : Anna Cuxac

Refouler ses sentiments, c’est s’assurer de finir à l’asile. Alors il faut les vivre à fond. C’est le credo de Constance, qui reprend du service à la Comédie de paris à partir de septembre avec son spectacle survolté Partouze sentimentale. quatre journalistes de Causette l’ont déjà vu et manquent de bras pour applaudir.

Un bonheur ! Cette fille-là – 30 ans, blonde, yeux bleus, un physique télévisuel comme dirait l’autre – , est un bonheur. Elle s’appelle Constance et revendique le droit à « être irrégulière », ce qui n’est pas triste, vous avouerez. Son spectacle Partouze sentimentale, qu’elle joue à Paris puis dans toute la France à partir de février 2016, est un « seule-en-scène » jubilatoire, une ode à la libre expression – effusion ? – des sentiments. « J’ai écrit ce spectacle pour essayer de les comprendre. Tous ces sentiments qu’il y a en nous, je les trouve très contradic- toires, et sauvages. Il faut pouvoir les observer comme on le ferait pour des animaux dans la nature, sans les mettre dans une cage », philosophe-t-elle avec gourmandise.

… La suite dans Causette #59.